L@boratoire des internautes

Les œuvres de captivité d'Henry Simon

Henry Simon né à Saint-Hilaire-de-Riez le 28 décembre 1910 et mort à Saint-Hilaire-de-Riez le 27 février 1987, est un artiste-peintre, céramiste et décorateur.  

En 1939, il est mobilisé puis, en 1940, fait prisonnier et transféré dans le stalag IB de Prusse orientale (actuelle Pologne). Confiné dans la baraque 42 dite des "barbouilleurs", il n'a cessé de s'exprimer artistiquement par tous les moyens dont il disposait.  

À son retour, il réalise, avec l'aide de son frère André pour le texte, un album "Compagnons de Silence"1 regroupant 20 aquarelles tirées des portraits et scènes de vie du camp qu'il avait réalisés pendant sa captivité. Il donne aussi un certain nombre des dessins et aquarelles qu'il a rapporté de ce camp.  

L'association les Amis d'Henry Simon travaille actuellement à l'établissement d'un catalogue raisonné des œuvres de captivité d'Henry Simon, et recherche dans ce but tous les propriétaires de dessins et aquarelles réalisés en 1940-1941. 

L'Association vous remercie pour l'aide que vous pourrez lui apporter. 

  

_______________ 

1 Ce manuscrit édité en 2005 par Benoît Decron, Charles Papon est conservé aux Archives de la Vendée sous la cote BIB RES 816 


Date de publication : 17 avril 2019

Auteur du billet : Pascal Simon

Liste des commentaires

Le 30/08/2020 à 22h41, le00h20 a écrit :

Exposant, dès 1932, à Paris au Salon d'Automne, Henry Simon en deviendra membre sociétaire à l'issue de la manifestation artistique de 1941, à laquelle il envoya 2 tableaux et 4 dessins*.
C'est l'un de ces derniers, qui acquis par un arrêté ministériel du 3 novembre 1941, entra au dépôt parisien des ouvrages d'art, rue de la Manutention, sous le n° d'inventaire 18152 :
"Captivité" (h.0.21 x 0.27), 800 francs.

Second achat par l'Etat, après celui d'une peinture "Scène de la zone" le 20 avril 1938 payée 1000 francs.

*Thème récurent à son retour du camp d'Olsztynek, puisque il donne ce même intitulé de "Captivité" aux numéros 1955, peinture, 1957 à 1959, dessins, tout comme le suivant s'y rapportant :"En wagon". Le numéro 1956 étant "Vieille femme de Vendée" peinture.
s. P. Sanchez, Dictionnaire du Salon d'Automne, Dijon, 2006, t. 3, p. 1260

Le 01/11/2020 à 17h02, Olivier SIMON a écrit :

Merci beaucoup pour ces indications.
Pour le premier il faut aller au dépôt parisien pour retrouver une image de l'oeuvre achetée.
Pour le second, est-ce que l'image de l'oeuvre est visible dans le dictionnaire ? Est-il possible d'acquérir celui-ci ?

Cordialement

Le 03/11/2020 à 14h13, Archives Vendée ; a écrit :

@Olivier Simon
Une recherche dans le Catalogue collectif de France vous permettra d'identifier les lieux de conservation de cet ouvrage en fonction de votre lieu de résidence : https://ccfr.bnf.fr/.
Dans certaines bibliothèques il est disponible pour le "prêt entre bibliothèques"

Le 03/11/2020 à 20h47, le00h20 a écrit :

Ledit "Dictionnaire du Salon d'Automne" ne comporte aucune illustration. Il s'agit
d'une compilation par nom d'artiste des catalogues annuels de cette
manifestation parisienne, depuis sa création en 1903 et ce jusqu'en 1945.
H.Simon y figure donc aux éditions auxquelles il participa, entre 1932 et 1943,
à ses diverses adresses, et avec les numéros d'ordre et titres des oeuvres.

Le 03/11/2020 à 21h51, le00h20 a écrit :

Outre "Captivité" précité, une toile (46 x 55 cm) d'Henry Simon, exposée au
Salon d'Automne de 1942 sous le n° 1485 et intitulée "Nature morte aux aulx" a
été acquise par l'Etat français, suivant un arrêté du 11 décembre 1942.
Cédée à 3000 francs sur un prix initial de 4000, la toile a été inscrite sous le n°
18692 au dépôt des ouvrages d'art, et son parfait paiement intervint le 16 mars
1943.
Le dossier d'acquisition* comporte un bordereau daté du 14 décembre 1942 et
trois lettres autographes de l'artiste, et deux clichés identiques du tableau, en
noir et blanc signés Marc Vaux. Il y a été mentionné postérieurement "Préfecture
de Guéret / Creuse / 21 janvier 1957"

* A.N. F/21/6854

Le 13/12/2020 à 15h03, Olivier SIMON a écrit :

Nous sommes en phase de finalisation du catalogue raisonné des oeuvres des captivité. Les deux achats que vous mentionnés sont importants à noter dans ce livre.

Des adhérents parisiens vont voir s'il peuvent retrouver celle nommée "Captivité" (h.0.21 x 0.27) et acquise 800 francs le 03/11/1941 qui doit être stockée au dépôt parisien des ouvrages d'art, rue de la Manutention, sous le n° d'inventaire 18152.

Pour le second achat : peinture nommée "Scène de la zone" acquise pour 1000 francs :
- Vous avez indiqué le 20 avril 1938, cela n'est pas possible, est-ce le 20 avril 1948 ?
- Avez-vous une idée pour la retrouver ?

Cordialement

Le 16/12/2020 à 00h00, le00h20 a écrit :

Vous souhaitez retrouver le dessin acquis par l'Etat et intitulé "Captivité" or il ne peut se trouver à l'adresse d'entreposage utilisée pendant l'Occupation dans l'enceinte du Palais de Tokyo.
La date du 20 avril 1938, figure lisiblement et à deux reprises au dossier* nominatif d'une notice de proposition pour une promotion dans l'ordre des Palmes académiques; tant à l'intérieur de la pochette que dans le corps d'un courrier y conservé et daté du 8 mars 1963.
En dépit de son titre, et en l'absence de localisation ou d'autres éléments de datation, ladite toile ne saurait, en l'état, être incluse dans le corpus des oeuvres pour la période retenue par vos soins.

* A.N. 19960510/46

Le 20/12/2020 à 23h07, le00h20 a écrit :

Un dessin d'Henry Simon, représentant une noce maraîchine, apparu à pleine page en une du bulletin de liaison* de l'Union fraternelle des vendéens de Paris, à compter du printemps 1933.

* Le Vendéen de Paris, 37ème année, n° 5, Paris, Mai 1933

Le 03/01/2021 à 16h25, Olivier SIMON a écrit :

Donc selon vous il n'est pas possible de mettre cette indication dans le catalogue de captivité. Vous indiquez un arrêté ministériel, il n'est pas possible d'avoir une copie de celui-ci ?

Le 03/01/2021 à 22h30, le00h20 a écrit :

Vous avez toute latitude d'inclure ce que bon vous semble, mais je vous invite à accéder aux dossiers et à juger sur pièces par vous-même.


"Scène

Le 03/01/2021 à 22h47, le00h20 a écrit :

.../...

"Captivité" exposé au Salon d'Automne de1941 -salle 11, numéro 1955, avec 4
dessins du même titre -salle 9, n° 1957 à 1960- et dont son auteur dans une
lettre au directeur général des Beaux-arts écrivait " toutes ces oeuvres ont été
exécutées au cours de ma captivité en Allemagne* "

* * A.N. 19960510/46
L.a.s. Paris, 18 octobre 1941

Le 04/01/2021 à 16h26, SIMON a écrit :

Un adhérent sur Paris est prêt à effectuer toutes les démarches mais comment accéder aux dossiers. Pouvons-nous retrouver la lettre que vous indiquez ?

Le 04/01/2021 à 20h26, SIMON a écrit :

Je vous remercie pour la page du bulletin de liaison* de l'Union fraternelle des vendéens de Paris, à compter du printemps 1933.

Le 05/01/2021 à 23h07, le00h20 a écrit :

Oui les courriers, bordereaux, photographies...figurent aux dossiers.

Il suffit en étant inscrit, de retenir en ligne une place de lecteur pour le site des Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine, puis de réserver pour la date retenue les deux documents mentionnés ci-dessus, en insérant leurs cotes A.N. exactes.

Le 15/01/2021 à 21h09, le00h20 a écrit :

"@Pour le second achat : peinture nommée "Scène de la zone" acquise pour 1000 francs :
- Vous avez indiqué le 20 avril 1938, cela n'est pas possible, est-ce le 20 avril 1948 ?
- Avez-vous une idée pour la retrouver ?@

Je vous confirme que la datation est bien de 1938 et vous renvoie au dossier d'acquisition* par l'Etat, suivant un arrêté du 20 avril 1938; avec son formulaire de cession signé et daté de l'artiste le 25 mai 1938, et le paiement du 2 juin suivant.

Au titre, on a ajouté -Scène de la vie urbaine-, soutenu par un cliché (par Vizzanova et numéroté 77189), représentant sur la toile (0,87 x 0,74), une femme et quatre jeunes enfants debout à la sortie d'une roulotte.

Par ailleurs sur la pochette, on lit d'une écriture postérieure "Hôtel de Ville de Marvejols" comme lieu d'attribution en dépôt.

*A.N. F/21/6769

Le 27/04/2021 à 20h09, le00h20 a écrit :

La seule oeuvre d'Henry Simon en rapport avec la période de l'Occupation, dans le recueil de la série non reliée conservée au département des estampes de la Bibliothèque nationale, est intitulée "Piscine" sous la forme d'un cliché noir et blanc par Marc Vaux.
Il s'agit d'un envoi au Salon d'Automne de 1942, soit le n° 1483 ou bien le suivant qui portait ce même titre.

Déposer un commentaire