L@boratoire des internautes

D’anciennes mesures de capacité à Mareuil ?

La surveillance des poids et mesures contribue à assurer la paix des marchés. Chaque seigneurie disposait des siennes avec ses étalons propres. Un internaute en aurait-il trouvé un témoignage lors d’une promenade autour de Mareuil-sur-Lay ? 

Ce bloc de pierre mesure 144 cm de long, 48 cm de large et 28 cm de haut, il sert aujourd’hui à condamner un puit. Deux vasques y ont été creusées. Une évaluation rapide donne une capacité de plus ou moins 30 litres pour la partie oblongue et de 8 litres pour la partie circulaire. La taille de la pierre est précise, semblant avoir fait l’objet d’un travail professionnel. 

Cette pierre servait-elle de mesure à boisseau ? 

Connaissez-vous d’autres mesures anciennes en Vendée ayant servi aux marchés ou à la collecte des impôts ? 

  

 _____________________ 

Photographies d'autres mesures de capacité trouvées dans les environs de Mareuil et transmises par des internautes :


Date de publication : 14 avril 2021

Auteur du billet : J. Rouillé

Liste des commentaires

Le 15/04/2021 à 18h26, Paul David a écrit :

Est-ce bien un instrument de mesure?.
Cela ressemble à un abreuvoir comme on en trouve encore dans de vielles écuries. J 'ai une photo prise dans la plaine à une quinzaine de kilomètres de Mareuil ; comment l'envoyer ?

Le 16/04/2021 à 00h18, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

Les vasques ont-elles des orifice d'écoulement ?

Le 16/04/2021 à 09h50, Archives Vendée ; a écrit :

@Paul David. Vous pouvez adresser des pièces jointes à l'adresse mail des Archives archives@vendee.fr

Le 18/04/2021 à 11h40, D. RONDEAU a écrit :

Je crois qu'il s'agit d'un réemploi de lavabos liturgiques transformés en abreuvoirs, d'où la présence des anneaux métalliques ajoutés ultérieurement. Mais pour cela, il faut s'assurer de la présence d'un écoulement, comme le demande judicieusement M. LOGEAIS. Il reste possible de voir un objet comparable, toujours à sa place d'origine, à proximité de Mareuil-sur-Lay, c'est dans l'église Saint-Ephrem de la Corpe.

La piscine ronde servait au lavage des mains du prêtre pendant la messe. La piscine ovale, plus rare, parfois dans la sacristie, servait au nettoyage du calice à l'issue d'une telle célébration.

Parmi d'autres, l'église Notre-Dame-de-l'Assomption d'Amponville (Seine et Marne) possède typiquement cela:
https://foucautalain9.wixsite.com/patrimoine-urbain/single-post/2020/05/23/%C3%A9glise-notre-dame-de-lassomption-damponville

Le 19/04/2021 à 01h49, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

S'il n'y a pas d'orifices d'écoulement, je doute qu'il puisse d'agir d'un lavabo liturgique.
S'il y en a, la question peut se poser mais les vasques ont une capacité et une taille intérieure effectuée avec précision qui ne me paraissent pas se justifier pour un emploi liturgique.

Le 19/04/2021 à 15h59, joel Rouillé a écrit :

Pour faire réponse a M Logeais il n'a pas d'écoulement , j'avais envoyé une réponse plus complète avec des photos et autres renseignements, mais il semble que les documents photos soient problème. nous attendrons un peu pour poursuivre. Pour le lavabo liturgique je suis allé a Corpe et une photo vous convaincra que cette option ne convient pas .

Le 20/04/2021 à 06h40, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

A défaut d'écoulement, il pourrait bien s'agir effectivement d'une ancienne mesure de capacité en pierre qui aurait été vidée " à la pouche ", c'est à dire avec un tissu qui en épousait les contours (d'après Maerten Chevrot : http://www.cecab-chateaux-bourgogne.fr/). Restent à trouver les anciennes mesures de Mareuil.

Le 20/04/2021 à 09h10, joel rouillé a écrit :

pour faire suite aux avis réactions de Messieurs Logeais et David je pense utile d’amener quelques précisions.
Quand j’ai trouvé cette pierre, j’ai aussitôt pensé a un sep de mesure du boisseau ancien régime de la baronnie de Mareuil.
4 clics sur le site des Archives vous mènent à Fillaudeau SEV en 1859
https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005dfe96478c1d2/5dfe9647f2c33 et 4 pages plus loin une valeur de boisseau pour Mareuil de 38 Litres. Et après mesure, avec du blé, celui qui était à Beaulieu(photo labo des internautes) n’ en contenait qu’environ 22 Litres pour la partie ovale et 5,5 L pour la partie circulaire.
J’ai donc consulté l’ élu mareuillais , qui pour sécuriser le puits il y a 40 ans, y a placer cette pierre prise dans une ancienne dépendance, moitié en ruine. Et pour lui il se serait agi d’un ancien abreuvoir à chevaux. Ce qui rejoindrait l’avis de M David .
Pour en avoir le cœur net je suis allé chez des connaissances à la Couture Danièle, elle férue d’histoire locale et Alain Maraquin, lui jockey éleveur entraineur de chevaux et montrais la photo en lui demandant son avis sur le coté pratique de ce type d’abreuvoir. la réponse claire « ‘c’est inserviable pour des chevaux trop petit, trop lourd, d’ailleurs on en a un pareil dans notre cave !!!
Surprise , puis je le voir ? bien sur (photo ci jointe)
Cette pierre mesure 150cm de long pour 40 de large sur 30 cm de haut . Le sep a la Couture contient 32 l environ pour la grande mesure ovale et 8 l environ pour la circulaire.
On retrouve le même rapport 1sur 4 pour les deux pierres et vu la qualité et le soin de la taille, ce n’est certainement pas le fruit du hasard . et aucune ne présente de dispositif d’évacuation. Pour moi ce sont des étalons de mesure du boisseau . maintenant celle de la Couture parait étre la mesure de Mareuil et pour celle de Beaulieu sur Mareuil pourrait correspondre a la mesure de St Hermine . Cela sera plus parlant avec les photos.

Le 20/04/2021 à 10h20, D. RONDEAU a écrit :

Merci pour vos précisions. Si votre hypothèse est la bonne, le nom le plus fréquemment utilisé pour cet objet serait "pierre à dîme".

Je ne sais pas si c'est juste un effet d'optique, mais sur la troisième photographie, je crois distinguer, à droite de l'anneau de droite, des traces de lettres gravées.

Le 20/04/2021 à 18h59, joel rouillé a écrit :

M. Rondeau ,je suis retourné voir la pierre en question ,il n'y a pas de lettres gravées . Si vous avez occasion de venir à mareuil vous pourrez le voir par vous meme , la pierre de boisseau étant en face du château de Beaulieu sur mareu

Le 21/04/2021 à 10h14, MARAQUIN Danielle Alain a écrit :

Nous remercions les divers intervenants pour nous avoir enfin révéler la fonction première de cette pierre de plus de 400 kg qui dormait dans nos murs depuis si longtemps (photo ci-dessus) ; et de faire d'un objet sans but un élément du patrimoine local de La Couture et du canton de Mareuil.
Maintenant que nous savons que cette pierre est l'étalon de mesure du boisseau de la Baronnie de Mareuil et de la Vieille-Tour en 1702, il serait intéressant de rechercher d'autres pierres similaires pour les étudier et comparer les contenances.
Merci à Joël et à tous les internautes.

Le 21/04/2021 à 12h40, D. RONDEAU a écrit :

Désolé d'avoir occasionné à M. ROUILLÉ des déplacements qui se sont finalement révélés inutiles. Mais bravo à lui pour ses vérifications rondement menées sur la Couture et sur Beaulieu.

Voici donc la localisation de cette pierre dans son environnement:
https://www.google.com/maps/@46.5277321,-1.2251021,3a,57y,72.71h,80.1t/data=!3m6!1e1!3m4!1sjteIZ1Euyrz2fCQhe-i5hw!2e0!7i13312!8i6656

Je pense que son emplacement n'a pas dû beaucoup bouger depuis ces derniers siècles. J'ai lu que ce genre de pierre était toujours dans un lieu public accessible à tous. Ici, elle était judicieusement placée auprès d'un puits. Chaque paysan ou marchand de passage pouvait venir compter combien de pichets ou de seaux étaient nécessaires pour remplir les trous de la pierre (et permettre accessoirement à son âne ou son bœuf se désaltérer) avant d'en faire autant (sur place ou ensuite chez lui) avec une cruche ou une barrique de son choix et disposer ainsi d'un ou plusieurs gabarits (avec même des mesures multiples et sous multiples) assez fiables.

Il est permis de supposer que le grand trou correspondait à un boisseau et que le plus petit donnait la mesure d'une velte:
https://cmission.fr/wp-content/uploads/2018/01/Poids-et-mesures-sous-l%E2%80%99ancien-re%CC%81gime.pdf

Mais contrairement à ce qui est dit dans le message de présentation et dans le dernier commentaire, il n'est pas du tout certain que ces unités de mesures soient celles d'une seigneurie au territoire mouvant; elles étaient plutôt spécifiques à une paroisse dont le territoire restait généralement immuable et pour lequel il fallait payer la dîme, généralement en nature.

Le 21/04/2021 à 18h09, joel Rouillé a écrit :

Pour essayer de  lever  mes doutes, j’ai consulté les décisions des Justicesinférieures d' ancien régime de la Baronnie de Mareuil et ai trouvé un arrêt de 1759 concernant les valeurs du boisseau avec la réapparition au marché de Mareuil  d’un ancien boisseau de 58 livres et plus , à la place du boisseau usuel de 52 Livres ayant cours suivant le règlement de  1704
https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005df95d84dfa14/5df95d852872f

sur le site des archives dans recherches : B 707-2 et le texte complet est à la vue 49

Sur ce qui a été judiciairement représenté par le procureur fiscal de cette cour ,que depuis peu il paroist au minage de ce lieu un ancien boisseau …...... mais comme le procureur fiscal a représenté qu'il ya différentes opinions pour scavoir si c'est l'ancien sep , ou si au contraire ce n'est pas un ancienne mesure rejettée par un ancien règlement public de cette cour de l'année 1704 qui paraît avoir alors réglé la mesure de Mareuil au poids de cinquante deux livres de bon bléd froment net et curé, d'après les raisons et motifs reportés dans le règlement
et ceci n'est pas sans conséquence sur l'ordre public ' comme dans cette occasion un changement aussi peu assuré peu causer un grand trouble, et beaucoup d'inconvénients, tant pour le commerce des blés que pour le paiement des rentes actives et passives dues à la mesure de cette cour, en occasionne même déjà '

Le 21/04/2021 à 18h10, joel Rouillé a écrit :

suite
En retenant le poids de 52 livres (environ) tel que mentionné dans l’arrêt de la cour, (la livre d'ancien régime valant selon Astier 489,5 gr) j'obtiens un poids de 25,454 gr pour le boisseau de Mareuil. Ayant pesé un litre de grains de blés ( spécial poules pondeuses) 800/810 gr, j' obtiens 31,85 l de contenance pour le boisseau de Mareuil, ce qui correspond avec la mesure réalisée par Alain et Danielle Maraquin à la Couture (32 l), corroboré par la mesure à Beaulieu : 22 l valeur du boisseau de Ste Hermine selon le frère Astier dans sa brochure BIB RES 292 - Système métrique et légal des poids et mesures, mis en rapport avec les anciennes mesures en usage dans le département de la Vendée   parue en 1838

A noter que, dans les deux cas, les petites cavités circulaires font le quart de la grande ovale .Cette mesure se faisait avec du blé froment , pas avec des liquides, il s’agit d'une mesure de volume des blebs. Et pour vider les grains l'expérience montre qu' il suffit d'utiliser une toile ou un drap (une pouche) comme l'écrit M. Logeais.
Tout ceci me conforte dans l'idée que ces deux pierres sont bien des mesures de boisseau de l'ancien régime, avant le décret du 7 avril1795 qui instaurera le système métrique décimal.
Que plus tard, après 1840, on ait pu recycler les anciens boisseaux désormais inutiles en bassines, pots de fleurs ou abreuvoirs c'est possible , le recyclage étant une habitude à la campagne où l'on ne jette rien.
Il y a aussi plusieurs autres décisions de la cour de Mareuil et de diverses cours de justice en Vendée sur les mesures qui me laissent penser que les valeurs n’étaient pas forcément stables ni arrêtées dans le temps vu la nécessité de recourir aux tribunaux . D'ailleurs le texte ne dit il pas que des gens ont chez eux des boisseaux d'inégales valeurs pour vendre ou acheter au gré de leur avarice.
Joel Rouillé

NB si c'est possible j'enverrai les photos d'illustration

Le 29/04/2021 à 10h01, Archives Vendée ; a écrit :

Une photographie transmise par M. David a été ajoutée au billet. Il s'agit d'un ensemble de trois mesures extraites d'une écurie à St Aubin la Plaine il y a six ans.

Le 30/04/2021 à 17h55, joel Rouillé a écrit :

si il y a six ans a St Aubin ,que sont ces pierres de mesure devenues, où pourrait on les voir , et peut etre en mesurer les capacités ?

Le 05/05/2021 à 13h57, Paul David a écrit :

Ces pierres sont pour l'instant inaccessibles ; cela devrait se régler prochainement..

Le 06/05/2021 à 11h52, Napolline a écrit :

Bonjour,
mon frère qui habite Nalliers a dans sa vieille grange, qui servait d'écurie et d'étable autrefois, une pierre quasi identique à celle de la Couture. Elle a un anneau métallique sur le côté et pas d'évacuation non plus, C'est là qu'on attachait le cheval puisque les emplacements pour les vaches sont situés après dans le bâtiment. Il va m'envoyer des photos que je vous transmettrai.

Le 08/05/2021 à 11h38, joel Rouillé a écrit :

Napoline, avec la photo , vous serait il possible de faire le relevé es dimensions de la pierre et de celles des 2 cavités profondeur largueur et longueur , cela permettrait de calculer leur capacité. Merci d'avance

Déposer un commentaire