L@boratoire des internautes

La sixième dizaine du chapelet maraîchin

Le chapelet du soldat-paysan vendéen ou celui accroché au manteau de la cheminée des intérieurs maraichins comporte fréquemment non pas cinq, mais six dizaines. Pourquoi ? 

Ce chapelet à six dizaines, dit de Sainte-Brigitte, ne diffère qu’en cela d’un chapelet ordinaire. Il possède soixante-trois perles (six dizaines complétées d’une partie terminale formée de trois perles), nombre qui s’explique soit par les révélations dont fut gratifiée la sainte, soit par l’âge supposé de la Vierge. 

Certains ordres religieux utilisent toujours ce chapelet à six dizaines, qui est aussi le chapelet de Notre-Dame de Lourdes. 

Une dévotion particulière ou des croyances sont-elles attachées à ce type de chapelet dans le Marais breton vendéen ? 


Date de publication : 22 février 2021

Auteur du billet : J.-C. Desmars

Déposer un commentaire