L@boratoire des internautes

Situer un reposoir de la Fête-Dieu

BILLET CLOS LE 08-06-2020 

Une collection de plus de 1200 cartes postales, toutes relatives à la ville de La Roche-sur-Yon, a été aimablement prêtée aux Archives de la Vendée pour être numérisée et enrichir l’inventaire des cartes postales isolées (lors d’une mise à jour prévue pour le 2e semestre 2020). La carte postale suivante ne semble cependant pas concerner le chef-lieu du département. Elle est légendée « En Vendée. – Les processions de la Fête-Dieu ». Pourriez-vous nous aider à identifier la commune vendéenne représentée sur ce cliché de l’éditeur yonnais Lucien Amiaud ? 

Célébrée chaque année en juin, la Fête-Dieu était traditionnellement l'occasion de cérémonies imposantes. Les stations aux reposoirs sont des temps forts de cette fête du Saint-Sacrement. À l’issue de la messe, un cortège se forme autour de l’ostensoir contenant l’hostie portée solennellement sous un dais, puis se dirige vers un reposoir, un autel extérieur décoré de fleurs. À chaque étape, le prêtre encense l'eucharistie et bénit les fidèles.  

Le cliché est particulièrement ancien puisque le verso est entièrement occupé par l’adresse postale, ce qui caractérise les cartes postales antérieures à 1903. Les lieux ont donc pu énormément changer ; c’est pourquoi il s’agit peut-être d’une rue de La Roche-sur-Yon (ou encore du Bourg-sous-la-Roche ou de Saint-André-d’Ornay) mais, dans ce cas, sauriez-vous identifier laquelle ? 


Date de publication : 02 juin 2020

Auteur du billet : Archives Vendée /

Liste des commentaires

Le 02/06/2020 à 22h18, Archives £ a écrit :

La bannière qui accompagne la procession doit représenter une Vierge, à en croire le croissant de lune à ses pieds. Est-ce suffisant pour déterminer un vocable (Notre-Dame) ?

On est bien dans la rue, comme le montrent les deux piles du portail de cette maison du premier plan, et les grands arbres qu'on voit à l'arrière-plan forme une file très urbaine. Mais ils sont à l'intérieur d'une clôture et non sur un boulevard.

Le 06/06/2020 à 02h43, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

Je pencherai pour un bourg un peu cossu (présence d'un suisse avec son hallebarde devant l'imposant reposoir ; nombreux parapluies et ombrelle ; deux autres piles de portail dans le mur du parc en arrière-plan) du quart nord-est de la Vendée, la forme des coiffes me rappelant celles déjà rencontrées sur ce site (cf. Quatre coiffes : quatre communes différentes ?). Originaire de Cholet, la mère du peintre Paul BAUDRY, portait le même genre de coiffe (dessin au muée de La Roche-sur-Yon.

Pour encore mieux détailler cette carte postale, se reporter au site Delcampe.net qui en met actuellement un exemplaire à vendre (pour la trouver, mettre fête-dieu Vendée).Cette carte porte deux signatures, l'une de Gaston AMIAUD (René " Gaston " Jean Baptiste), l'un des deux fils d'Emile AMIAUD (Charles " Emile "), l'éditeur de la carte. L'autre d'Esther MALLHARD (pour MALLARD ?). Une piste à suivre ?

Le 07/06/2020 à 00h26, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

Erreur dans mon commentaire précédent : l'éditeur de la carte n'était pas Emile AMIAUD, également photographe, mais son frère, Lucien Paul Emile.

Le 07/06/2020 à 13h57, Maurice Mignet a écrit :

De gauche à droite, les maisons sont les n° 13 et 17 de l’avenue Villebois-Mareuil à Montaigu ; viennent ensuite les arbres du parc du château des Rochettes. Seule a changé la petite maison (le n°15) cachée par le reposoir, qui a fait place autour de 2010 à un bâtiment un peu plus haut.
( cf. http://www.toponymes-archives.vendee.fr/toponyme-maison-tortat-la-36254 et http://www.toponymes-archives.vendee.fr/toponyme-villebois-mareuil-avenue-georges-36369 )

Le 07/06/2020 à 19h45, D. Rondeau a écrit :

Bravo!
C'est tout-à-fait reconnaissable:
https://www.google.com/maps/@46.9783945,-1.3148671,3a,69.5y,283.58h,89.32t/data=!3m6!1e1!3m4!1so8oFCu-ul3kYcGX5VzrF9w!2e0!7i13312!8i6656
La construction haute que vous mentionnez a eu lieu courant 2011:
https://www.google.com/maps/@46.978427,-1.3148893,3a,90y,285.57h,87.01t/data=!3m6!1e1!3m4!1sIxA11SjNVg1qsYe1Ep637A!2e0!7i13312!8i6656

Le 07/06/2020 à 20h29, Archives £ a écrit :

On a visiblement élargi le portail en écartant les piles. Les voitures actuelles seraient-elles plus encombrantes que la berline de Napoléon, puisque c'est là qu'il fit halte à Montaigu ?

Le 08/06/2020 à 08h37, Archives & a écrit :

Un grand merci pour cette identification très précise et bien documentée. On reconnait effectivement très bien la maison Tortat de Montaigu, au premier plan à gauche. La notice de cette carte postale va être modifiée en conséquence. Elle sera visible sur le site des Archives dans le 2e semestre 2020 dans l'inventaire des cartes postales isolées, enrichi de plus d'un millier de cartes postales, dont 810 relatives à La Roche-sur-Yon !