L@boratoire des internautes

Un soldat polonais ?

BILLET CLOS le 20 mai 2014. 

Parmi les photographies de Gabriel Prézeau (La Roche-sur-Yon, classe 1912, n°241), soldat au 93e régiment d’infanterie, la photographie de ce soldat n’a pas été identifiée. Gabriel s’était inscrit comme volontaire pour l’encadrement de l’armée polonaise, en 1919, et fut donc affecté comme instructeur à Nowy Dwor, en Pologne.  

Il s’agit peut-être d’un soldat rencontré lors de son séjour ? 

Le texte au dos de la photographie est écrit dans un autre alphabet que le nôtre. Peut-il nous apporter des renseignements sur cet homme ? Qui sera capable de le traduire? 


Date de publication : 13 mai 2014

Auteur du billet : C. Ruchaud

Liste des commentaires

Le 13/05/2014 à 15h54, MARQUET a écrit :

Je dirais armée impériale russe 1914. Le texte aussi ressemble à du russe. Toutefois aucune compétence pour traduire.

Le 14/05/2014 à 23h38, Passant a écrit :

En extrayant quelques mots plus déchiffrables que les autres et en les soumettant à un moteur de recherche, la langue du texte semble bien être du polonais, mais ces éléments sont trop épars pour en comprendre le sens. Il faudrait trouver un locuteur pour déchiffrer l'écrit complet.

En revanche, l'uniforme est certainement celui de l'armée russe, comme le suggère Marquet. La forme de la casquette est caractéristique. L'épaulette également : elle porte les insignes d'un officier subalterne (une rayure centrale foncée, trois ou quatre étoiles : si trois, il s'agit d'un lieutenant, si quatre c'est un capitaine) d'après le tableau des grades présenté sur ce lien :
http://uotw.heavenforum.org/t353-russian-militia-late-19th-century-or-early-20th

On peut donc émettre l'hypothèse d'un officier issu de l'aristocratie polonaise de la Pologne orientale annexée par l'Empire russe jusqu'en 1917, ayant servi dans les rangs de l'armée impériale pendant la Grande Guerre, puis rejoint les cadres de la jeune armée créée par la Pologne redevenue indépendante en 1919.

Le 15/05/2014 à 04h07, Daniel Bellamy a écrit :

Le texte ecrit au verso de cette photo indique la date du 7 /11/16 (7 novembre 1916) dans le coin en bas a gauche.++

Le 15/05/2014 à 17h14, MARQUET a écrit :

Le polonais est une langue slave avec un alphabet latin agrémenté de diacritiques, et des digraphes (ch cz dz ...) qu'on ne voit pas dans le texte. Celui-ci est en cyrillique. Dans ce texte écrit en cursive on remarque que tous les "m" sont surmontés d'un tiret. On retrouve ce tiret dans le cyrillique macédonien et serbe.

Le 16/05/2014 à 01h37, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

Le texte est bien du russe écrit à l'ancienne. Sa traduction devrait nous parvenir très prochainement de Tomsk (Sibérie);

Le 17/05/2014 à 20h20, D. RONDEAU a écrit :

Bonjour,

En fonctions de vos contributions et en attendant la traduction annoncée par Jean-Pierre LOGEAIS, selon la date figurant sur la photographie et la nationalité du militaire, je pense qu'il pourrait s'agir d'un prisonnier de guerre allié rencontré par Gabriel PREZEAU lors de son internement, mentionné dans son résumé manuscrit du parcours militaire, au "camp russe de Worms" (camp de prisonniers majoritairement russes sous surveillance allemande).

Cette photographie aurait pu être prise dans le camp, Gabriel a rapporté au moins une photographie d'une de ses captivités (vues 9 et 10 sur 20 sur ce site). Mais comme la photographie ne ressemble pas à un camp de "représailles" prévu pour Gabriel après deux tentatives d'évasion, je pense que la photographie pourrait avoir été prise auparavant en Russie et remise en souvenir d'amitié à Gabriel, à Worms, en 1916.

Le 18/05/2014 à 08h58, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

Voici la traduction qui nous est proposée par Valérie V. et Pierre L. que nous remercions :

Mon cher professeur de français et étudiant en russe, et aussi mon bon et compatissant ami et camarade Mr Prezo (pour Prezeau) pour ces bons et longs souvenirs, de dévotion sincère et fidèle Ivan Vassilievitch Afanasyev.

Si Dieu vous laisse rentrer dans votre patrie, quand vous jetterez un coup d'oeil à cette carte, je vous demande de vous souvenir de moi comme votre fidèle camarade. Si vous avez le temps, écrivez moi une lettre.
Mon adresse : ville de Moscou, Petrovka en face de la maison bleu de Petrovskiy "Yakor" régisseur, 3ème Tverskoy, rue colonel Bychkovskiy, Baleslav Henrikovich pour transmission à Ivan Vasssilievitch Afanasyev.

7.11.1916, Weilbourg.

Le 20/05/2014 à 17h58, Archives Vendée ; a écrit :

Merci à tous, voici ce que l’on peut conclure grâce à vos renseignements :

L’auteur du texte se nomme Ivan Vassilievitch Afanasyev, officier subalterne de l’armée russe (comme l’indique l’épaulette de son uniforme), il est originaire de Moscou d’après l’adresse qu’il laisse.

Il pose sur cette photographie qu’il aurait donnée pour souvenir à Gabriel Prézeau. Il date son message du 7 novembre 1916, à Weilburg. Gabriel se trouve alors au camp d’officiers de Weilburg an der Lahn où séjournent une centaine de russe (récit de guerre de G. Prézeau, vue 10), c’est là que les deux hommes ont dû se lier d’amitié.

Désormais identifiée, la photographie va pouvoir être rajoutée à celles de Gabriel Prézeau et de ses camarades.

Pour consulter les papiers de Gabriel Prézeau : http://recherche-archives.vendee.fr/archives/fonds/FRAD085_1J/archivesenligne/view:150867?RECH_unitid=1+Num+1-172-1-2&type=avance

En l’absence de nouvelles pistes, ce billet est clos. Merci de vos participations.

Déposer un commentaire