L@boratoire des internautes

Tourisme en Charente et en Auvergne vers 1900

BILLET CLOS le 7 novembre 2014 : Les identifications effectuées via le L@boratoire des Internautes sont désormais intégrées à l' inventaire du fonds André Bujeaud

_______________  

Les descendants d’André Bujeaud (1861-1943) ont fait don aux Archives de la Vendée des photographies réalisées par leur aïeul entre 1895 et 1926. Une petite partie de ce fonds est déjà en ligne sur le site des Archives, le reste est actuellement en cours de classement. La majorité des sites photographiés ont été identifiés, mais quelques uns restent inconnus ou incertains… Saurez-vous les reconnaître ? 

Le fonds de photographies de la famille Bujeaud est constitué de près de 800 plaques de verre, toutes numérotées, ainsi que de leurs tirages collés dans 21 albums. 

Un grand nombre de clichés sont des portraits de membres de la famille, de proches ainsi que de domestiques et de fermiers. Les autres photographies reflètent la vie quotidienne autour de la maison du Clos, à Sainte-Hermine (fief de la famille maternelle d'André Bujeaud), ainsi que les sorties en Vendée et au-delà, notamment à Angoulême (ville natale de Jérôme Bujeaud, le père d'André) ou encore à l’Exposition universelle de 1900 à Paris. Enfin, des clichés plus rares concernent un illustre Vendéen, parent et ami des Bujeaud : Georges Clemenceau

Toutes ces images témoignent du quotidien de cette famille bourgeoise de province, à la Belle Époque et jusque dans les années 1920. 

  

Aidez-nous à les identifier

En Charente

Ces photographies font partie d’un album consacré à la Charente (département d’origine de la famille paternelle d’André Bujeaud). Aucune mention de date n’est indiquée, mais si l’on considère que tous les clichés d’André ont été numérotés chronologiquement, on en déduit que les photographies ci-dessous ont dû être prises en 1900 ou 1901

  

› Au milieu de vues d’Angoulême, figurent 4 clichés légendés "Saint-Marc", dont le n° 155 pour lequel la légende manuscrite de l’album précise « Carrières à Saint-Marc ». 

La proximité avec la ville d’Angoulême semble confirmée par une carte postale, visible sur plusieurs sites de vente en ligne, et légendée "Environs d’Angoulême - Saint-Marc - Carrière de la Vallée". 

S’agit-il de la commune de Soyaux, limitrophe d’Angoulême, dans laquelle se trouve actuellement le lieu-dit "le Lion de Saint-Marc" ? Ou de celle de La Couronne, à l’emplacement de la carrière toujours en activité ? 

Le cliché suivant, numéroté 156 et simplement légendé "Saint-Marc" pourrait appuyer la première hypothèse puisque des habitats troglodytes, semblables à celui-ci, sont signalés sur la commune de Soyaux, dans la vallée de l’Anguienne. 

Pourriez-vous le confirmer ? Avez-vous une autre hypothèse ? 

  

  

  

Cliquer sur les images pour les agrandir 

  

  

  

  

  

 Toujours dans l’album de Charente, le cliché n° 159 est légendé "La Valette". On aperçoit un château, à gauche, et un bourg avec une église à droite, en contrebas. 

Aucune commune ne s’appelle La Valette dans le département, mais il pourrait s’agir de Villebois-Lavalette, situé au sud d’Angoulême et justement connu pour son château. Problème : ce dernier ne ressemble pas à celui du cliché, et l’église visible ici ne présente aucune similitude non plus avec celle de cette commune… 

Auriez-vous une piste ? 

  

  

  

En Auvergne ?

Un album entier, sans aucune légende, contient 39 photographies non identifiées, numérotées de 50 à 88. Elles dateraient de 1897 ou 1898 (toujours si l’on se base sur une numérotation chronologique). 

  

› Une trentaine d’entre elles montrent un paysage montagneux, avec des reliefs érodés, des vallées, des ruisseaux, une cascade, des forêts d’épineux et des pâturages… Ces paysages sont peu aisés à localiser, mais certains clichés font apparaître des constructions dans une vallée. Les photos suivantes présentent ainsi des bâtiments identifiables. La présence d’hôtels et de grands édifices à l’architecture soignée (dont un casino) fait penser à une station thermale. Une rivière traverse la ville, une gare la dessert… 

Certains indices sur le cliché n° 61 font penser à La Bourboule, une des plus importantes villes de bains du Massif Central. Partagez-vous cet avis ? Et, si oui, pouvez-vous identifier les autres clichés comme des vues de La Bourboule ? 

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

› Le même album se termine par six photos d’une (ou plusieurs) ville(s). 

Sur la vue d’ensemble, portant le n° 83, l’édifice religieux à clocher double ressemble à la cathédrale de Clermont-Ferrand

Qu’en pensez-vous ? Reconnaissez-vous les autres bâtiments : église, hôtels particuliers en pierre, maisons à colombages ? 

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

  

Dans vos commentaires, merci de préciser à propos de quel cliché vous intervenez (en indiquant le numéro noté en légende). 


Date de publication : 13 mars 2014

Auteur du billet : Archives Vendée &

Liste des commentaires

Le 14/03/2014 à 04h55, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

Les clichés 57, 59, 62 et 63 concernent effectivement La Bourboule et celui n° 83 Clermont-Ferrand.

Le 14/03/2014 à 05h15, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

La vue 61 montre l'actuelle Place Guillaume-Lacoste à La Bourboule. Voici ce que dit un site sur cette ville (http://www.actuacity.com/hotel-de-l-univers--actuellement-immeuble_m134139/) :
Histoire : Hôtel de voyageurs, dit hôtel de L'Univers, construit au milieu du 19e siècle, avant 1878. Il est actuellement utilisé comme immeuble de logements, appelé Résidence Univers.
Adresse : 115 place Guillaume-Lacoste.
Un saut sur Street View permet de confirmer cette localisation.

Le 14/03/2014 à 06h26, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

L'église fortifiée Saint-Léger de Royat figure sur le cliché 84. A voir également à http://www.flickr.com/photos/kiwifr/2996456530/ .

Le 18/03/2014 à 23h36, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

La photo 88 représente la Maison de l'Apothicaire, sise à Montferrand (Puy-de-Dôme). Un cliché actuel pris pratiquement du même endroit est à voir à l'adresse : http://andre63.canalblog.com/albums/effets_speciaux/photos/30532561-maison_de_l_apothicaire_a_montferrand.html

Le 25/03/2014 à 00h09, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

La rosace du cliché 86 est celle de l'église Notre-Dame de Prospérité située dans le quartier de Montferrand à Clermont-Ferrand (63).

Le 25/03/2014 à 00h25, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

Toujours à Montferrand, la vue 87 : Hôtel de Fontfreyde dit aussi Maison de Lucrèce. A voir notamment à l'adresse http://lakevio.canalblog.com/archives/2009/11/19/15307203.html

Le 25/03/2014 à 00h41, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

Encore dans le quartier de Montferrand, une partie de la rue Jules-Guesde, avec notamment, au n° 13, l'Hôtel de Fontenilhes.
Voir http://www.flickr.com/photos/morio60/7371946564/

Le 13/07/2014 à 15h15, Moreau a écrit :

Bonjour, je peux vous confirmer que la photo n 156 a bien ete prise au lieu dit saint marc au lion et la n 155 fort probablement egalement puisque qu'il y a des anciennes carrière s au meme endroit.

Le 14/08/2014 à 12h50, Archives Vendée & a écrit :

Un grand merci aux internautes qui ont permis d'identifier les clichés auvergnats et ceux du lieu-dit "le Lion de Saint-Marc" à Soyaux ! Les informations recueillies ont été intégrées aux descriptions du fonds Bujeaud, qui sera mis à jour sur le site des Archives de la Vendée en fin d'année.
Il reste une dernière énigme à résoudre : le cliché n° 159 représente-t-il le château de Villebois-Lavalette ou bien un autre château situé en Charente ?

Le 14/08/2014 à 21h36, D. RONDEAU a écrit :

Bonjour,
Le château de la photo n°159 est sur la commune de l'Isle-d'Espagnac, dans la banlieue d'Angoulême. Il porte le nom de "Logis de Pindray".
Par rapport au cliché, le clocher de l'église paroissiale n'a plus sa toiture aussi pointue depuis une restauration.
http://www.scotangoumois.fr/spip.php?article6

Le 01/09/2014 à 11h01, Archives Vendée & a écrit :

Grâce à cette dernière identification (merci à M. Rondeau !), les 15 photographies prises par André Bujeaud autour de 1900 ont pu être localisées. Il s’agit donc des communes de Soyaux (clichés n° 155-156) et de L’Isle-d’Espagnac (n° 159) en Charente ; et de La Bourboule (n° 57, 59-63) ainsi que de Clermont-Ferrant (n° 83), Royat (n° 84) et Montferrand (n° 85-88), en Auvergne.
Les informations très complètes et précises, comme le nom du château de la photo n° 159 ou les divers édifices de Montferrand (actuel quartier de Clermont-Ferrand) des clichés n° 85 à 88, ont été portées dans les notices descriptives de l’inventaire du fonds Bujeaud. Ce dernier sera mis en ligne au début du dernier trimestre 2014, un ultime commentaire vous l’annoncera et viendra ainsi clore ce billet.
Encore merci à tous pour votre participation !

Le 07/11/2014 à 17h30, Archives Vendée & a écrit :

Comme annoncé précédemment, l'inventaire des photographies et cartes postales de la famille Bujeaud a été publié sur le site des Archives de la Vendée (sous Consulter / Inventaires et catalogues en ligne / Gestion du patrimoine, Familles / Fonds photographiques).
Les photographies de Charente et du Puy-de-Dôme se trouvent sous les titres : Photographies / Lieux et monuments / Hors Vendée. Les identifications effectuées via le L@boratoire des Internautes y sont mentionnées.
Par ailleurs, la découverte des lettres écrites par André Bujeaud, l'auteur des plaques de verre, à Amélie Chatelain a permis d'affiner les informations au sujet de ses voyages. Il s'est effectivement rendu en cure à La Bourboule en juillet-août 1896 et 1897, pour suivre un traitement pour un problème à l’œil. C'est lors de son second séjour qu'il prend des photographies avec l'appareil acheté l'hiver précédent. Il relate également dans cette correspondance ses séjours à Angoulême, notamment en août 1897, alors qu'il rentre de sa cure à La Bourboule après une escale à Clermont-Ferrand. Escale qu'il évoque dans l'extrait suivant : "J'ai passé toute la journée [à Clermont], j'ai beaucoup marché, ai visité à peu près tout ce qu'il y a à voir, églises, jardins, places, etc... mais le plus curieux, c'est Montferrant avec sa vieille église pourvue de fort beaux bois sculptés, de vitraux bien conservés et enfin avec ses vieilles maisons fort curieuses". On comprend mieux pourquoi il a tant photographié cette ville !
Merci encore à tous, et n'hésitez pas à feuilleter ce riche inventaire : quelques portraits et un site n'ont pas pu être identifiés !!