L@boratoire des internautes

Les dalles funéraires à blason de La Chapelle-Achard

L’église de La Chapelle-Achard a été construite au XIe siècle, puis remaniée à plusieurs reprises : au début du XIIIe siècle, au début du XVIIe siècle et à la fin du XIXe siècle. 

Elle a conservé dans le chœur cinq belles pierres tombales ouvragées en granit, où inscriptions et blasons se mêlent. Ces stèles datent du XVIIe siècle : l’une est de 1633, une autre de 1686 [d’après Rendez-vous place de l’église, de P. Loizeau et G. Phelipot (p. 184)]. 

Une épée, posée en travers de la dalle funéraire, est gravée sur ces pierres. Quelle en est la signification ? 

Les défunts sont-ils identifiés ? 

Merci de votre aide. 


Date de publication : 06 février 2017

Auteur du billet : Joël Rouillé

Liste des commentaires

Le 09/02/2017 à 05h43, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

Un début d'identification : Selon l'ouvrage " Le Patrimoine des communes de la Vendée " (Ed. Flohic), p. 627, " deux dalles funéraires signalent les sépultures de nobles de la paroisse. La première, datée de 1633, est celle de l'écuyer François de Fénieux, seigneur de La Méronnière et de Plessis-Gâtineau. La seconde dalle, datée de 1686, signale la sépulture d'Ysabeau de Fénieux et de son mari, Daniel Robineau ".
Cordialement

Déposer un commentaire