L@boratoire des internautes

Auguste Burgaud, photographe yonnais vers 1860

Qui connait Auguste Burgaud qui fut photographe rue de Bordeaux à La Roche-sur-Yon approximativement entre les années 1851 à 1862 ? Il apparaît au recensement 1861 (avec le prénom d’Alexandre !) mais ni avant ni après. Il était sourd-muet et associé avec Alexandre Renard [Roinard]. Toute information sur sa présence à La Roche-sur-Yon et son apprentissage du métier de photographe serait la bienvenue. 

Pierre Auguste Etienne Burgaud est né le 14 septembre 1836 à Notre-Dame-de-Monts (aujourd’hui sur le territoire de La Barre-de-Monts) et est décédé le 11 novembre 1895 à Nantes. 

Auguste Burgaud est peu connu en Vendée car il travailla plutôt en Charente-Maritime et à Nantes (Loire-Atlantique). Le catalogue de l’exposition consacrée en 1999 aux pionniers de la photographie en Vendée, qui liste les professionnels du XIXe et de la première moitié du XXe siècle, ne le mentionne pas (L'aventure photographique en Vendée / dir. Christophe Vital. La Roche-sur-Yon : Conservation départementale des musées de Vendée, 1999. Arch. dép. Vendée, BIB C 362). 

Il réalisa toutefois un reportage de l'intérieur de l'église de Beauvoir-sur-Mer, pendant les travaux de restauration à l’été 1884.  Ces clichés, cotés 1 O 93-3-11, sont consultables  en ligne. Toutefois, ce fut sans doute un concours de circonstances car il revenait régulièrement (en vacances d'été ?) chez l'un de ses oncles paternels, Pierre Burgaud, qui demeurait en cette commune, peut-être le meunier du village ? Cet oncle fut aussi son témoin à son mariage qui eut lieu à Nantes en 1869. 

Merci pour votre aide. 


Date de publication : 10 février 2016

Auteur du billet : René Legal

Liste des commentaires

Le 20/02/2016 à 15h42, Marquet a écrit :

Je ne sais pas ce que vous recherchez exactement. Les éditions Airelle à Basse Goulaine ont une page sur google sur ce photographe, et publient un livre-biographie avec des reproductions de ses photos. Vous y trouverez peut-être ce que vous cherchez. Par ailleurs le site photo-cartes propose plusieurs de ses tirages de l'époque. Il vous suffit d'aller sur google et de taper Auguste Burgaud.

Le 01/03/2016 à 10h52, Archives Vendée ; a écrit :

Merci pour cette indication.
La diffusion de ce billet s'inscrit semble-t-il dans le cadre de la publication de cet ouvrage dont l'auteur René Legal, à l'origine de la question, achève la réalisation : http://www.airelle-editions.fr/Burgaud/pge-burgaud1.html

Le 01/03/2016 à 15h17, Marquet a écrit :

Je m'en doutais un peu ! Curieuse démarche que de faire des recherches alors que le livre est déjà sous presse et à la vente. En prévision d'une édition future "enrichie" peut-être ?

Le 09/03/2016 à 22h11, le00h20 a écrit :

J.-M. Voignier* recensait deux Auguste Burgaud, qu'il faut probablement confondre avec le même personnage, le premier à La Rochelle, au 6, rue des Frères-Précheurs, dans la première moitié des années 1860, aussi présent à Rochefort-sur-Mer au début des années 1870 avec une succursale à Royan.
Le second, parfait homonyme, photographe installé à Nantes dans les années 1870 et 1880, puis toujours à Nantes la décennie suivante au 6, Place du Change, et une succursale à Ancenis "dans les années 50" sic.

* Répertoire des photographes de France au dix-neuvième siècle, 1993, p.48

Le 09/03/2016 à 22h49, le00h20 a écrit :

Les listes électorales permanentes de Nantes, pour la période 1885-1889 donnent le vendéen habitant au 3, rue Belle-Image, les suivantes couvrant les années 1890-1897, le signalent bien résident du 6, Place du Change,

C'est bien à cette adresse qu'il décéda le 12 novembre 1895, et non la veille, la date figure en marge sur ce dernier document, concordant avec son acte de décès (n°198 - 3ème canton) et le registre des transports de corps et inhumations, vers le cimetière Nantais de la Bouteillerie, le 14 novembre 1895, soit le surlendemain de sa mort.

Le 20/04/2016 à 13h39, René Legal a écrit :

Il n'y a eu qu'un Auguste Burgaud, photographe. Il a démarré son activité à La Roche-sur-Yon puis s'est installé à Rochefort-sur-Mer avec succursale à La Rochelle (rue des Frères Prêcheurs). Il est venu à Nantes vers 1869 à la suite de son mariage, d'abord place Sainte-Croix puis place du Change. Mon livre "Auguste Burgaud, photographe" disponible chez Airelle Editions (www.airelle-editions.fr) détaille bien son parcours.

Le 09/05/2016 à 16h59, Kri a écrit :

Auguste est inhumé au cimetière de la Bouteillerie ( Nantes ), à côté du Jardin des plantes, dans le concession perpétuelle n° 17495, dans le Carré F, rang 4 et tombe 6. Un livre lui est consacré aux édition Airelle ( 2016 ) par le nantais René LEGAL

Déposer un commentaire