L@boratoire des internautes

Édito

Vous qui aimez la Vendée, qui vous intéressez à son histoire et à son patrimoine écrit, cet espace vous appartient. Le Laboratoire des internautes est un lieu d’échanges : commentez les billets, partagez vos travaux et découvertes, identifiez des images, élucidez des énigmes... En un mot, participez pour faire grandir une recherche historique vivante sur la Vendée. 

Entrez, vous êtes attendus ! 

image

Une découverte singulière à La Caillère-Saint-Hilaire : la matrice d'un sceau

La matrice d'un sceau a été découverte à La Caillère-Saint-Hilaire. On y voit trois soleils, posés deux et un, et au centre un écu de vair. La légende n’a été qu’en partie déchiffrée, on distingue les mots : « Guy Poussart ». 

Pouvez-vous aider le découvreur à lire la suite ? 

Si l’appartenance à Guy Poussard se confirme, que savons-nous de lui ? 

Comment expliquer la présence de cette matrice à La Caillère-Saint-Hilaire ? 

Lire la suite

Date de publication : 23 juin 2017

Auteur du billet : D. Sampré

Rubrique : Points de détail

Les faux des Vendéens de 1793

Aux premières heures de l'insurrection de 1793, les Vendéens s’armèrent de bâtons, de piques, de faux emmanchées à rebours, de fourches aiguisées, de couteaux et, bientôt, de fusils et de baïonnettes prises sur l'ennemi. 

Un internaute, intrigué par la mention récurrente de faux emmanchées droites, s’est demandé comment les insurgés redressaient la hampe de leur outil et propose une hypothèse. La partagez-vous ? 

Connaissez-vous des témoignages (pièces officielles, correspondance, textes littéraires…) sur la fabrication de ces armes redoutables ? 

Lire la suite

Date de publication : 01 juin 2017

Auteur du billet : Camille Renaud

Rubrique : Points de détail

Recherche photographie de la Musique du 137e Régiment d'Infanterie entre 1902 et 1904

Mon grand-père, Paul Cantreau (1883-1961), a intégré le 137e Régiment d'infanterie, basé à Fontenay-le-Comte, en 1901 et il y a été affecté comme musicien en 1902. Participant aux festivités locales, les musiciens étaient couramment photographiés. Connaîtriez-vous des clichés de ce groupe entre 1902 et 1904 ? Merci. 

Lire la suite

Date de publication : 30 mai 2017

Auteur du billet : Gilles Cantreau

Rubrique : Les introuvables

Des fosses en pierres à Saint-Georges-de-Montaigu

Quatre fosses en pierres, de dimensions différentes, sont creusées dans le bourg de Saint-Georges-de-Montaigu. 

Quelle était leur utilité ? A quelle époque ont-elles été érigées ? 

Merci pour toutes les informations que vous pourrez apporter. 

Lire la suite

Date de publication : 30 mai 2017

Auteur du billet : Marie-Dominique Chêne

Rubrique : Points de détail

Des réfugiés et déportés de la Guerre de Vendée dans la Sarthe

Une internaute a signalé avoir trouvé dans les archives municipales de Mayet (Sarthe) une liste d’insurgés et de réfugiés de la Vendée résidant dans la commune à partir de floréal an II (mai 1794) et jusqu’en vendémiaire an V (septembre 1796) au moins. 

Neuf personnes sont listées, ce sont principalement des adolescents et des enfants. Qui sont-ils ? Comment et pourquoi sont-ils arrivés à Mayet ?  

Connaissez-vous d'autres listes semblables ? 

Merci de vos indications. 

Lire la suite

Date de publication : 23 mars 2017

Auteur du billet : Archives Vendée ;

Rubrique : Les connaissez-vous ?

Où se trouve l'oeuvre réalisée par Jean Launois et Henry Simon pour l'Exposition universelle de 1937 ?

En 1937, une œuvre, réalisée par les peintres vendéens Jean Launois et Henry Simon, a été photographiée par Valentin Roussière, journaliste au Phare de la Loire. Ces clichés ont été pris à Saint-Jean-de-Monts, où travaillaient les artistes. Une esquisse de cette réalisation est conservée dans une collection particulière. 

L'œuvre, qui représentait un panorama de l'agriculture en Vendée et de ses productions, devait prendre place dans le pavillon poitevin de l’Exposition internationale de Paris (1937). Bien que tardivement installée et scindée en trois parties, l’œuvre aurait finalement été peinte sur une grande toile de 12 m par 3, et placée dans le pavillon régional jusqu’à la démolition du bâtiment. 

Ramenée à La Roche-sur-Yon en janvier 1938, on perd sa trace. Qu'est-elle devenue ? Où pourrait-elle se trouver 80 ans après ?  

Le fils du peintre, Jean-Luc Simon, est à sa recherche. Merci pour les éléments que vous pourrez lui apporter. 

Lire la suite

Date de publication : 21 février 2017

Auteur du billet : Jean-Luc SIMON

Rubrique : Scènes, manifestations

Les dalles funéraires à blason de La Chapelle-Achard

L’église de La Chapelle-Achard a été construite au XIe siècle, puis remaniée à plusieurs reprises : au début du XIIIe siècle, au début du XVIIe siècle et à la fin du XIXe siècle. 

Elle a conservé dans le chœur cinq belles pierres tombales ouvragées en granit, où inscriptions et blasons se mêlent. Ces stèles datent du XVIIe siècle : l’une est de 1633, une autre de 1686, d’après Rendez-vous place de l’église, de P. Loizeau et G. Phelipot (p. 184). 

Une épée, posée en travers de la dalle funéraire, est gravée sur ces pierres. Quelle en est la signification ? 

Les défunts sont-ils identifiés ? 

Merci de votre aide. 

Lire la suite

Date de publication : 06 février 2017

Auteur du billet : Joël Rouillé

Rubrique : Points de détail

Un objet archéologique en cuivre découvert aux environs des Essarts

Un objet archéologique a été retrouvé sur un chantier aux environs des Essarts. Fabriqué en cuivre, il ressemble à un plat de 40 cm de diamètre avec un léger rebord. Après sa découverte, il a été fortement gratté afin de le nettoyer. 

A quoi pouvait servir cet objet ?  

Lire la suite

Date de publication : 09 novembre 2016

Auteur du billet : Michelle Breil

Rubrique : Points de détail